top of page
Deux Bergeries, Un Seul Troupeau
  • Auteure : Josette KELLER-EVRARD
  • Pages : 160. 
  • Dimensions : 14,8 x 21  centimètres. 
  • EAN : 978-2-33246-867-3
  • Editions : Edilivre Aparis  -  CollectionTremplin
  • format PDF : indisponible   
  • format ePub ou iBookindisponible

 

Faute de littérature facile et d'enseignements suffisants sur le sujet, Josette Keller-Evrard, a décidé d'étudier seule ce texte de l'Evangile de Jean chapitre 10 verset 16. Elle a découvert qu'à la réalisation de cette prophétie, de grands bouleversements spirituels auront lieu dans toutes les nations sur lesquelles le nom du Seigneur a été invoqué (Actes 15 verset 17, d'après Amos 9 versets 11-12).

 

Josette KELLER-EVRARD est issue d'une famille de chrétiens militants, aux convictions fortes basées sur l'étude de la Bible dès la plus tendre enfance.

Un de ses grands-oncles, par la fidélité aux recommandations bibliques, s'est illusté en se trouvant à l'origine de l'abrogation de la loi du IX Messidor qui obligeait tout soldat à servir aux processions religieuses romano-catholiques au 19ème siècle.

Deux Bergeries, Un Seul Troupeau

  • Les pensées prophétiques relatées page sept dans "A propos du livre" n'occupaient pas du tout mon esprit lorsque j'ai commencé ce livre. C'est pour me défouler du silence qui m'était imposé par la tradition de mon église que j'ai commencé à écrire sur ce qui bouillonnait dans mon cœur.

    Pour moi d'abord. Et aussi pour essayer d'éclairer mes amis sur ces questions. Les femmes ne sont guère écoutées dans certaines églises. (Déjà, encore attachés aux traditions juives en cours, les disciples de Jésus eux-mêmes, tinrent pour des rêveries Luc 24/11 le témoignage des femmes ayant vu Jésus ressuscité, et ils ne les crurent pas !)

    Après avoir parcouru un des aspects du livre de Ruth, au cours duquel je dénonce la théologie du "remplacement" (l'Église remplaçant Israël), j’ai trouvé intéressant de continuer l’étude1 à partir des citations de l’Évangile de Jean, chapitre 10, verset 16 et chapitre 17, versets 20 et suivants.

    Dans Jean 10/16 Jésus dit aux Juifs : J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie. Celles-là, il faut que je les amène, et il y aura un seul troupeau. Et dans sa prière au Père (Jean 17/20ss), il ajoute : Ce n’est pas pour eux seulement (ses disciples juifs) que je prie, mais encore pour ceux (Juifs et non-Juifs) qui croiront en moi par leur parole… afin que tous soient un !  Jésus n’a pas échoué dans sa mission comme certains pourraient le croire à ce moment-là, car dès avant sa crucifixion, il a foi en la victoire (Jn. 16/33) qui permettra au Père de sauver ceux du monde qui, d’après Jean chp17...

     

bottom of page